Blog

Gaspar Goman

Exposition itinérante 

Gaspar Gomán, L’Afrique intérieure
Exposition en hommage au peintre (1928-2016)
réalisée par le CIPCA, en partenariat avec l’IFC de Yaoundé

Vernissage prévu le 27 Mai à l’IFC

Tous les habitants de Yaoundé ont en tête la fresque qui orne la façade du bâtiment de l’Afriland First Banque au centre-ville. Le nom de l’artiste qui l’a créé en revanche vient moins aisément à l’esprit. Pourtant, Gaspar Gomán (Santa Isabel, 1928) est probablement l’artiste qui a le plus marqué la capitale camerounaise de son empreinte car on retrouve par ailleurs plusieurs de ses mosaïques sur les murs de bâtiments officiels (Bassin de l’Hotel de ville, Direction des impôts etc).

Tel est le paradoxe Gaspar Gomán, âgé actuellement de 88 ans et résidant dans la capitale depuis les années 70.

Rares également sont ceux qui savent que cet artiste mosaïste est avant tout peintre.

L’exposition qui lui sera consacrée au mois d’avril prochain entend faire connaitre l’artiste peintre et dessinateur en orientant le public sur le chemin de la dynamique créatrice à l’œuvre chez Gomán. Des documents d’archives accompagneront les œuvres et auront pour objectif d’en dire un peu plus au visiteur sur la personnalité artistique de Gaspar Gomán. Donner à voir l’œuvre de ce peintre méconnu et très discret, auteur pourtant d’une œuvre originale, c’est dire aussi la place significative qu’il occupe dans le panorama et dans l’histoire artistique de l’Afrique Centrale.

Eléments de biographie :

1928 : Naissance de Gaspar Gomán à Santa Isabel de  parents originaires du Cameroun (Basa)

1934 : Décès de son père lorsqu’il a 6 ans

1943 : Décès de sa mère alors qu’il a 15 ans. Il est alors recueilli par des missionnaires qui s’occupent de son éducation.

1954-1960 : Il suit des études d’arts plastiques à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Barcelone en Espagne.

1960 : Retour en Guinée équatoriale

1960-1972 : Il est enseignant en arts plastiques et en histoire de l’art. Il réalise des décors peints dans l’église de Bososo et dans l’ancien palais présidentiel guinéen. Il organise plusieurs expositions à Bata et à Santa Isabel (actuelle Malabo).

1972 : Gomán et sa famille s’installent à Yaoundé où il enseigne  comme professeur d’espagnol dans les établissements d’enseignement secondaire. Il continue parallèlement de peindre.

1976 : Il expose 1976-1984 : Il réalise pour A. Salomon plusieurs mosaïques sur différents immeubles publics et privés à Yaoundé, à Douala et à Brazzaville. au Centre Culturel Français de Yaoundé où il fait la rencontre de l’architecte Armand Salomon.  

1985- 1990: affectation au Nord-Cameroun, seul, sans sa famille.

1992 : Il expose à Madrid

1998 : Exposition à Vitoria (Espagne)

2004 : La fresque (débutée en 1996) sur la façade de la banque Afriland de Yaoundé est terminée.

2010 : Exposition au Cameroun : à l’IFC Yaoundé, à la Fondation Muna et au Centre d’art contemporain Doual’Art.